1 salariée sur 3 estime consacrer trop de temps à son travail et pas assez à sa vie privée.
Quand on leur pose la question, elles estiment que l’harmonie entre leurs vies professionnelle et personnelle ne cesse de se dégrader en raison de sur-sollicitations personnelles et extérieures.

A méditer :

Qui laisse la porte ouverte aux sur-sollicitations ?

Trouver son harmonie vie perso/vie pro quand on est une maman qui travaille réduit l’impact négatif du stress dans sa vie et apporte un bénéfice sur sa santé mais également sur la qualité de ses relations avec ses proches et notamment ses enfants.

1/ Ne pas attendre l’approbation des autres

Recherchez-vous l’approbation des autres en général ?

Ce que pensent les autres de vous est-il plus important que ce vous pensez vous ?

Essayer de plaire à tout le monde c’est vous oublier vous. C’est accepter de ne pas répondre à un besoin d’affirmation qui contribue au développement de la confiance en soi.

Le regard que l’autre porte sur ce que vous lui dites, sur ce que vous faites ou sur celle que vous êtes, lui appartient à lui seul et ne fait pas de vous la personne que vous êtes.

Vous n’avez pas besoin de l’approbation des autres pour être une personne qui a de la valeur.

Si certains ne sont pas d’accord avec vous ou ne vous aiment pas, cela ne signifie pas que quelque chose ne va pas chez vous.

Il est important d’apprendre à lâcher du lest par rapport aux regards des autres car le seul regard qui compte est le vôtre !

A vous de porter un beau regard sur la personne que vous êtes, placez votre attention sur toutes ces belles choses que vous accomplissez chaque jour.

Si votre estime de vous dépend des autres malgré tout, il est important d’en comprendre les raisons pour pouvoir dépasser ce frein à votre bien-être.

2/ Pensez à vos ressources externes

De nombreux spécialistes en épuisement recommandent de ne pas chercher à être la meilleure partout, tout le temps. Franchement, vous l’avez déjà rencontrée Wonder Woman ? Non, bien sûr, car c’est une invention, un fantasme.

Pourtant vous trouvez ça grisant de tout gérer parfaitement au quotidien, d’être présente sur tous les fronts en ne prenant pas soin de vous, en vous oubliant, non ?

Que se passerait-il si vous acceptiez de solliciter un coup de pouce extérieur ? Est-ce que cela remettrait en question la belle personne que vous êtes ? Bien sûr que non ! Et si vous choisissiez une tâche que vous avez l’habitude de gérer et que vous la déléguiez à quelqu’un d’autre ? Bien sûr, ce quelqu’un peut être votre conjoint quand il y en a un, mais également un grand-parent, une baby-sitter, voire une personne avec qui vous échangez des services ou des « tours de garde » des enfants.

3/ Posez vos limites aux autres de façon claire et ferme

« Non » n’est pas un vilain mot mais souvent un moyen de poser les limites !

Qu’est-ce qui vous empêche si souvent de ne pas le laisser sortir de votre bouche et de le remplacer par un faux « oui » ?

Comment vous sentez-vous lorsque vous dites « oui » juste pour ne pas décevoir, ne pas faire de la peine, ne pas entrer en conflit, être moins aimée, ou parce qu’on vous a appris que dire non n’était pas gentil quand vous étiez petite ?

Avez-vous l’impression de vous respecter ou c’est tout le contraire ?

Oui, vous pouvez refuser une réunion tardive et proposer un horaire plus convenable pour votre vie de famille.

Vous pouvez vous déconnecter de votre portable le soir à la maison et le week-end : les mails attendront votre présence au bureau et surtout vous vivrez votre moment en famille en présence avec vos proches !

Mon mari m’a souvent dit dans mon ancienne vie de Working Mum épuisée d’en faire toujours trop, que je ne lançais pas des fusées et que le reste du monde pouvait se passer de moi le soir et le week-end !

4/ Faites des pauses

Il est nécessaire de vous aménager des pauses pour avoir le temps de souffler et prendre du recul face à votre course quotidienne.

Les pauses évitent l’asphyxie et peuvent être de toute nature : lire ou écouter de la musique dans les transports en commun pour se détendre, déjeuner de temps en temps en dehors de votre travail, marcher pour aller au travail, vous déconnecter totalement pour être pleinement à l’écoute des enfants ou pratiquer des activités en famille… Choisissez ce que vous voulez, ce n’est pas la quantité qui compte mais la qualité !

Pour aller plus loin

Je vous propose de passer à l’action avec ce défi « 7 jours pour être plus sympa avec vous et plus zen ».

Vous aurez 7 exercices de quelques minutes, 1 par jour, qui vous aideront à prendre du temps pour vous.

7 jours pour être plus sympa avec vous !

Nous pouvons aussi nous rencontrer par skype, lors d’une séance gratuite, de 45 minutes, afin d’identifier ce qui vous épuise au quotidien et aborder ensemble des solutions envisageables.

Je veux une séance gratuite de 45 minutes

Qui suis-je ?

Je suis Sandrine Joineau, créatrice de « au bonheur des Working Mums ». Comme vous, je n’arrivais pas à concilier ma vie de maman, de femme active et de femme. Trop de stress à cause de ma pression à être parfaite sur tous les fronts. Trop de tension avec ma fille. Trop d’insatisfaction, de frustration. L’exemple de Working Mum que je donnais à ma fille : stress, manque de confiance en moi, phrases négatives sur moi, cris, punitions, menaces… n’était pas celui que j’avais imaginé.

Un jour, à bout de nerf, j’ai coupé l’oreille de son doudou. J’ai pris conscience que je devais changer mon comportement. J’ai découvert le développement personnel, la parentalité positive et j’ai développé ma méthode pour plus de sérénité et de satisfaction. J’ai compris que je me prenais pour Wonder Woman, que je faisais passer les besoins des autres avant les miens et qu’ inconsciemment j’attendais leur reconnaissance. Insatisfaite et stressée, je passais à côté du bonheur d’être maman.

Je me suis formée au coaching et aujourd’hui, parce que je l’ai vécu et que j’ai changé, j’aide les Working Mums à concilier leur vie de maman et de femme active sans oublier leur vie de femme, grâce à une méthode d’accompagnement sur-mesure et ludique qui s’appuie sur la psychologie positive et la parentalité positive.

Un premier coup de pouce, mon quizz gratuit

2 min pour savoir si vous vous prenez pour Wonder Woman ou pas...

Bravo! Vous êtes abonnées, vérifiez dans vos "courriers indésirables" et promotions si vous ne recevez rien.

Pin It on Pinterest

Shares