J’ai envie de rebondir sur cette étude australienne, qui met en évidence que l’arrivée d’un deuxième enfant double la pression liée à la gestion du temps et notamment chez les mamans.

A priori, le rôle de parent n’a plus de secret pour vous mais vous vous mettez une exigence supplémentaire en vous disant « mais comment vais-je avoir le temps de … maintenant que j’en ai 2 »

Le problème avec cette phrase c’est qu’elle va vous mettre une pression énorme puisqu’ avec le premier vous aviez déjà l’impression d’être sous l’eau et de passer à côté de vous, alors là vous vous dites que cela va être le pompon ! Et là le processus de stress est enclenché.

Pour le diluer, il est intéressant de s’accrocher au principe de réalité suivant :

Avoir un deuxième enfant, c’est abandonner l’idée que tout doit être fait comme avec le premier pour être à la hauteur, parce qu’avec ce genre de certitude, vous vous tirez une balle dans le pied.

Alors oui, avec votre premier vous avez pris le temps de célébrer tous ses nouveaux apprentissages et d’en informer fièrement tous vos proches.

Mais aujourd’hui, votre premier va poursuivre ses acquisitions et votre deuxième va débuter les siennes et forcément vous ne pourrez pas être autant disponible, ni même, peut-être, autant enthousiaste qu’avant, mais ce n’est pas grave, vous n’êtes pas une machine ! Et quoiqu’il se passe, dites-vous que vous faites de votre mieux compte tenu des circonstances et remerciez-vous pour ça, vous le méritez !

Alors oui, votre salon ne ressemble pas au salon de votre magasin déco préféré à cause des jouets qui trainent ou à cause de toute autre chose, et alors ? Les vêtements s’accumulent dans la panière. Il n’y a plus de desserts au chocolat ? Est-ce vraiment grave ? Quelqu’un vous le reproche-t-il ? Ou c’est seulement vous que cela dérange ? Qui vous demande de tout gérer toute seule ?

Et si vous abandonniez l’idée que tout doit être sous contrôle tout de suite ?

La mère que vous êtes aujourd’hui avec 2 enfants, n’est plus la mère que vous étiez avec un seul, simplement parce que vous avez changé depuis bébé 1 et que bébé 2 n’est pas bébé 1, il est unique en tant qu’individu et il abordera ses différentes étapes de vie à sa façon à lui.

Ce qui ne change pas c’est le nombre d’heures dans une journée. Et cela vaut pour vous mais aussi pour le prix Nobel de la paix, de médecine, le Dalai Lama, un président, un super star et chacun fait comme il peut pour faire les choses importantes dans ce même temps.

Abandonner l’idée que vous devez être parfaite pour assurer et vous demander :

« Comment puis-je m’y prendre pour organiser l’essentiel, ce qui est vraiment important ? »

« Quelles sont les choses qui me prennent du temps et qui pourtant sont non essentielles »

« Qui peut m’aider à souffler ? »

« Quelles concessions suis-je prête à faire ? »

est un premier pas vers la liberté temporelle.

Si vous souhaitez aller plus loin et penser un peu plus à vous, je vous propose ces 7 astuces gratuites.

Je veux les astuces

 

Qui suis-je ?

Je suis Sandrine Joineau, coach en gestion de carrière et parentalité, spécialiste de l’harmonie vie perso/vie pro des mamans actives .

Comme vous, je n’arrivais pas à concilier ma vie de maman, de femme active et de femme. Trop de stress à cause de ma pression à être parfaite sur tous les fronts. Trop de tension avec ma fille. Trop d’insatisfaction, de frustration. L’exemple de Working Mum que je donnais à ma fille : stress, manque de confiance en moi, phrases négatives sur moi, cris, punitions, menaces… n’était pas celui que j’avais imaginé.

Un jour, à bout de nerfs, parce que je ne me rendais pas compte que j’étais trop frustrée dans mon job, j’ai coupé l’oreille de son doudou. J’ai pris conscience que je devais réfléchir à ce que je voulais vraiment. J’ai fait un coaching et un bilan de compétences et j’ai compris que je n’étais plus à la bonne place dans mon job, que la maman que j’étais le soir en était affectée.

Je me suis formée au coaching (Haute école de Coaching), au bilan de compétences, à la Discipline Positive (formatrice en DP) et aujourd’hui, parce que je l’ai vécu et que j’ai changé en trouvant le job de mes rêves, j’aide les Working Mums à être bien dans leur job pour être bien dans leur vie de maman, grâce à une méthode d’accompagnement sur-mesure et ludique qui s’appuie sur la psychologie positive, le bilan de compétences et la parentalité responsable.

Un premier coup de pouce, mon quizz gratuit

2 min pour savoir si vous vous prenez pour Wonder Woman ou pas...

Bravo! Vous êtes abonnées, vérifiez dans vos "courriers indésirables" et promotions si vous ne recevez rien.

Pin It on Pinterest

Shares