Partir trop tôt de la maison le matin quand la petite dort encore pour arriver à l’heure au travail malgré 1h15 de transport ?

Rentrer le soir stressée et épuisée d’avoir été toute la journée une vraie Working Girl et donné le change pour faire comme si la nuit avait été continue ?

Avoir la tête occupée par des choses qui se passent ailleurs ?

Se sentir :

trop peu au travail à cause des remarques sur une absence enfant malade ?

trop peu à la maison à cause des sur-sollicitations de son enfant ?

pas assez compétente à cause de cette fatigue permanente ?

pas assez ferme pour éviter les conflits et perdre encore de l’énergie ?

Mais merde alors ! Les femmes ne sont pas nées pour être Wonder Woman ! Alors pourquoi se mettent-elles autant de pression à être parfaites sur tous les fronts ? La pression qu’elles se mettent à elles-mêmes ajoutée à la pression extérieure (société, presse, éducation, amies, mère…) leur complique bien trop la vie, non ?

Et c’est tellement dur de se retrouver en tant que femme, au milieu de toutes ces injonctions !

Et si la question à se poser était :

qu’est-ce que je veux vraiment, qu’est-ce qui est important pour moi ?

Je dis STOP aux « je ne suis pas assez comme-ci », « je suis trop comme-cela », « j’aurais dû », « elle, elle y arrive »

Ces ruminations qui tournent en boucle, ce regard malveillant sur la qualité de ce que l’on fait et sur les qualités de celle que l’on est, viennent du culte de la perfection qui se pose sur la femme dès le berceau.

La femme est un être humain, pas une machine ni une héroïne en short bleu moulant ! Le droit à l’imperfection est une nécessité pour préserver son énergie pour ce qui est important.

« Mieux vaut fait que parfait » ce qui compte est de faire de son mieux, de s’en satisfaire et de se remercier pour cela.

Je suis telle que je suis, j’arrête de jouer le rôle que la société veut me faire jouer

« Parfaite sur tous les fronts », voici le message programmé des femmes pour répondre aux exigences sociétales. Parfaite et bien sûr sans que cela ne demande d’effort ! Mais bien sûr, c’est tellement facile d’être naturellement belle sans cernes, sans boutons, sans cheveux ternes, sans cellulite, sans vergetures, d’être naturellement une maman patiente, attentive, qui pense à tout pour sa tribu, d’être naturellement douée pour diriger, d’avoir une famille naturellement unie et forte…

Non, non et non ! La perfection n’existe pas et tout n’est pas parfait comme dans le meilleur des mondes pour la maman active. La vie de maman qui travaille est certes magnifique, enrichissante, stimulante mais elle est aussi épuisante, stressante et source de complexes.

Alors pour réduire ce poids de « perfectionnite aigüe » acceptons d’être nous, avec nos qualités et nos limites.

J’accepte que les autres ne me comprennent pas ou ne m’approuvent pas

Le regard des autres ne nous appartient pas et il a le droit d’être tel qu’il est. Ce qui nous appartient, en revanche, c’est la façon dont nous y réagissons.

« Quoi, tu attends ton 4ème enfant ? »

« Un seul enfant, quand fais-tu le prochain, tu ne vas pas le laisser enfant unique, quand même ? »

« Tu es directrice marketing mais tu dois beaucoup travailler, je plains tes enfants et ton mari »

« Tu es mère au foyer mais comment tes enfants vont-ils avoir envie de travailler plus tard ? »…

Vous pensez que ces phrases portent un jugement, sont profondément agaçantes et culpabilisantes ?

Pourtant elles ont le droit de sortir de la bouche de celui qui les dit.

Vous, vous avez le pouvoir de les laisser vous agacer, vous culpabiliser ou pas. D’y réagir ou de les subir …

Pour aller plus loin

Je vous propose de passer à l’action avec ces 7 astuces quotidiennes pour être plus sympa avec vous et plus zen.

Vous aurez 7 exercices de quelques minutes, 1 par jour, qui vous aideront à prendre du temps pour vous.

Je veux les astuces

Nous pouvons aussi nous rencontrer par skype, lors d’une séance gratuite, afin d’identifier ce qui vous épuise au quotidien et aborder ensemble des solutions envisageables.

Je veux ma séance offerte

Qui suis-je ?

Je suis Sandrine Joineau, créatrice de « au bonheur des Working Mums ». Comme vous, je n’arrivais pas à concilier ma vie de maman, de femme active et de femme. Trop de stress à cause de ma pression à être parfaite sur tous les fronts. Trop de tension avec ma fille. Trop d’insatisfaction, de frustration. L’exemple de Working Mum que je donnais à ma fille : stress, manque de confiance en moi, phrases négatives sur moi, cris, punitions, menaces… n’était pas celui que j’avais imaginé.

Un jour, à bout de nerf, j’ai coupé l’oreille de son doudou. J’ai pris conscience que je devais changer mon comportement. J’ai découvert le développement personnel, la parentalité positive et j’ai développé ma méthode pour plus de sérénité et de satisfaction. J’ai compris que je me prenais pour Wonder Woman, que je faisais passer les besoins des autres avant les miens et qu’ inconsciemment j’attendais leur reconnaissance. Insatisfaite et stressée, je passais à côté du bonheur d’être maman.

Je me suis formée au coaching et aujourd’hui, parce que je l’ai vécu et que j’ai changé, j’aide les Working Mums à concilier leur vie de maman et de femme active sans oublier leur vie de femme, grâce à une méthode d’accompagnement sur-mesure et ludique qui s’appuie sur la psychologie positive et la parentalité positive.

 

Un premier coup de pouce, mon quizz gratuit

2 min pour savoir si vous vous prenez pour Wonder Woman ou pas...

Bravo! Vous êtes abonnées, vérifiez dans vos "courriers indésirables" et promotions si vous ne recevez rien.

Pin It on Pinterest

Shares