La société actuelle nous impose, trop souvent, d’être parfaite sur tous les fronts :

l’employée parfaite, la maman parfaite, l’épouse parfaite, l’amie parfaite, la fille parfaite, la sœur parfaite …

Et bien que de pression avec tout ça, non ?

Que se passe-t-il si vous essayez d’atteindre cette « idéal » de perfection ?

Vous choisissez d’être en permanence dans la « sur-exigence vis-à-vis de vous-même » et vous devenez vite insatisfaite dès que vous rencontrez un grain de sable dans votre quotidien.

Evidemment, réduire sa sur-exigence ne veut pas dire ne plus être exigeante vis-à-vis de vous-mêmes, mais simplement d’accepter de faire de votre mieux, en ayant à l’esprit que la qualité de votre mieux sera impactée par votre état du moment. Il est acceptable alors, de faire moins bien, parce que vous avez passé une nuit pourrie à cause de la fièvre de votre dernier, sans pour autant remettre en question les qualités ou compétences de celle que vous êtes.

L’être humain n’est pas linéaire, il est sujet à divers aléas qui ne dépendent pas que de lui, intégrer ce facteur aide à abandonner l’idée que vous pouvez et devez être une Wonder Woman.

En adoptant un état d’esprit différent vis-à-vis de celle que « vous pensez devoir être » pour être aimée, reconnue, à la hauteur … vous serez plus apaisée, moins stressée et vos relations avec vos enfants et les autres s’amélioreront nettement, vous pouvez me croire, je suis passée par là !

Voici 2 conseils pour y parvenir :

1/ Arrêtez de courir après la reconnaissance des autres

En tant qu’être humain, le besoin de reconnaissance est un besoin viscéral, mais trop souvent nous attendons des autres qu’ils l’assouvissent pour nous. Or la caractéristique principale d’un besoin est qu’il ne dépend que de nous-même. Attendre de nos proches, de nos collègues, de notre hiérarchie … une reconnaissance ne fait qu’accentuer un sentiment de frustration, d’insatisfaction, de dévalorisation.

Le regard que vous portez sur ce que vous faites est le plus important, avez-vous vraiment besoin que les autres vantent votre mérite pour vous affirmer ? Si oui, dites-vous dans ce cas, que ce sera la cerise sur le gâteau mais en aucun cas le gâteau 😉

Alors si vous décidiez d’abandonner cette course à la reconnaissance pour placer votre attention sur ce que vous faites de bien ?

Vous avez des enfants que vous aimez, un conjoint qui vous soutient même s’il laisse trainer ses chaussettes sales au pieds du lit, un travail qui vous plait, des collègues sympas, des amis présents, alors abandonnez la sur-exigence d’avoir plus que cela et toujours plus, sinon vous risquez de ne jamais être satisfaite.

2/ Prenez du temps pour vous

Prendre du temps pour soi est la clé de l’harmonie vie perso-vie pro. Ce temps que vous vous accorderez vous permettra de résister aux sollicitations extérieures, sources de stress.

Prendre ce temps pour vous implique que vous acceptiez de faire moins plaisir aux autres, de vous faire passer en premier, de dire non à des sollicitations.

Si vous passez vos journées à courir partout, pour pouvoir tout assurer au travail, à la maison, à la réunion des parents d’élèves, à la prochaine réunion de famille, il y a peu de chance pour que vous ayez conscience de ce qui est vraiment bon pour vous.

Courir après le temps, pour pouvoir tout faire est très présent dans cette société où l’on nous amène à penser que nous devons tout être, tout de suite, tout le temps, pour être performantes.

Mais ce qu’il en ressort, c’est le nombre grandissant de burn-out.

Alors, afin de vous préserver, pensez à vous aussi. Calez des moments pour vous dans votre agenda, vous êtes tout aussi importante que le reste, non ?

Quelques heures à flâner, rêvasser, lire, dessiner, coudre, cuisiner, rire, regarder un bon film, se faire les ongles, prendre un bain, faire du shopping … est à votre portée même avec une vie de famille, je peux vous l’assurer !

Vous n’êtes pas seule, si vous avez l’impression d’être coincée et de ne pas pouvoir faire autrement que subir. En tant que coach parentale, je suis spécialiste des mamans actives qui souhaitent vivre leur vie perso et pro dans l’harmonie et le premier pas est de réinvestir sa vie à soi.

Si ça vous parle et que vous avez besoin d’y voir plus clair, si vous voulez avancer vers une version de vous-même plus confiante, plus satisfaite et plus sereine, sachez que je propose des accompagnements personnalisés.

Si ça vous intéresse, nous pouvons, dans un premier temps, échanger sur votre situation, lors d’une séance diagnostic*, de 30 minutes, par Skype ou What’s App vidéo, que j’ai le plaisir de vous offrir.

Ce sera pour vous l’occasion de parler de vous et je vous dirai en quoi mon accompagnement pourra vous aider.

*5 séances diagnostics par mois

Je veux ma séance diagnostic

 

Qui suis-je ?

Je suis Sandrine Joineau, créatrice de « au bonheur des Working Mums ».

Comme vous, je n’arrivais pas à concilier ma vie de maman, de femme active et de femme. Trop de stress à cause de ma pression à être parfaite sur tous les fronts. Trop de tension avec ma fille. Trop d’insatisfaction, de frustration. L’exemple de Working Mum que je donnais à ma fille : stress, manque de confiance en moi, phrases négatives sur moi, cris, punitions, menaces… n’était pas celui que j’avais imaginé.

Un jour, à bout de nerfs, j’ai coupé l’oreille de son doudou. J’ai pris conscience que je devais changer mon comportement. J’ai découvert le développement personnel, la parentalité positive et j’ai développé ma méthode pour plus de sérénité et de satisfaction. J’ai compris que je me prenais pour Wonder Woman, que je faisais passer les besoins des autres avant les miens et qu’ inconsciemment j’attendais leur reconnaissance. Insatisfaite et stressée, je passais à côté du bonheur d’être maman.

Je me suis formée au coaching, à la Discipline Positive et aujourd’hui, parce que je l’ai vécu et que j’ai changé, j’aide les Working Mums à concilier leur vie de maman et de femme active sans oublier leur vie de femme, grâce à une méthode d’accompagnement sur-mesure et ludique qui s’appuie sur la psychologie positive et la parentalité responsable.

Un premier coup de pouce, mon quizz gratuit

2 min pour savoir si vous vous prenez pour Wonder Woman ou pas...

Bravo! Vous êtes abonnées, vérifiez dans vos "courriers indésirables" et promotions si vous ne recevez rien.

Pin It on Pinterest

Shares