Votre congé maternité est bientôt terminé et vous êtes partagée entre l’excitation de reprendre une vie professionnelle et sociale, la peur de ne pas arriver à concilier votre nouvelle vie de maman à votre ancienne vie de Working Girl et le sentiment de culpabilité vis-à-vis de votre bébé.

Rassurez-vous, cet ascenseur émotionnel concerne 100 % des jeunes mamans actives. Vous êtes normale et vous n’êtes pas seule !

Voici 3 clés pour une transition congé maternité/retour au travail en douceur :

1/ Ne vous prenez pas pour Wonder Woman, préservez-vous

Être une jeune maman et reprendre sa vie active est un cap à passer fatiguant psychologiquement et physiquement.

Ce n’est pas parce que vous reprenez votre activité que votre vie reprend comme avant. Bébé est là et l’organisation que vous avez connue avant va devoir être adaptée. Beaucoup de mamans que j’accompagne pensent pouvoir donner le change, en étant parfaites sur tous les fronts en donnant l’impression de tout gérer façon Wonder Woman. Par souci de trop bien faire, elles se lancent dans une course quotidienne et une sur-exigence vis-à-vis d’elles-mêmes. Mais maintenir leur ancien rythme de vie, en sous-estimant leurs nouveaux impératifs les amène à gérer leur vie façon to do list et à s’épuiser, se dévaloriser, s’oublier en tant que femme.

Acceptez donc de faire, sans vouloir trop bien faire car personne d’autre que vous-même ne vous le demande. Prenez le temps de réfléchir à l’organisation de votre quotidien en tenant compte de vos nouvelles priorités, vous n’avez rien à prouver à personne, en prenant soin de vous, vous prendrez d’autant mieux soin de votre bébé et de ceux que vous aimez.

2/ Osez demander

Personnellement, j’ai passé des années à me plaindre du fait que je faisais tout, toute seule, tout le temps !

Un jour j’ai craqué et, à bout de nerf, j’ai coupé l’oreille du doudou de ma fille de 4 ans. J’avais passé toutes ces années à me prendre pour la femme parfaite qui assure partout, sauf que je m’étais complètement oubliée moi, en tant que femme, j’étais au bout du rouleau. J’ai demandé de l’aide aux autres, j’ai accepté de me faire passer en premier.

Le plus étonnant, c’est que les autres ont été ravis que je les sollicite et les implique dans mon quotidien, et pour mon mari ça a été une preuve de confiance en lui de ma part et i s’est senti valorisé. Si j’avais su qu’il suffisait de faire tomber ma cape de Wonder Woman en demandant simplement, je l’aurai fait avant !

3/ Partagez l’organisation quotidienne avec le papa en ce qui concerne la planification et la gestion des choses à faire

Si vous avez entendu parler de la charge mentale (le fait de devoir penser à tout, planifier tout ce qui concerne la gestion du foyer), c’est le bon moment pour envisager une répartition équitable des tâches liées à votre nouveau foyer.

Jusqu’à aujourd’hui, vous avez peut-être pris à votre charge la gestion du foyer parce qu’au début de votre vie de couple cela vous faisait plaisir et que pendant votre congé maternité, cela vous semblait juste car votre conjoint travaillait. Mais bientôt, vous aussi vous travaillerez de nouveau et vous ne pourrez pas continuer à tout gérer et surtout vous ne devez pas continuer de tout gérer pour votre bien-être de maman active.

Penser que le papa ne voudra pas gérer sa partie des tâches fait partie des croyances que l’on se construit depuis l’enfance. Il est possible de les dépasser car la femme n’est pas née pour être le chef de la gestion domestique. Quand la maman redevient active il n’y a pas de raison qu’elle s’occupe de toutes les tâches quotidiennes toute seule. Trouver une harmonie vie perso/vie pro doit passer par une répartition juste des choses à faire alors pourquoi ne pas en discuter avec votre conjoint et y réfléchir ensemble ?

Pour aller plus loin

Je vous propose de passer à l’action avec ces 7 astuces quotidiennes pour être plus sympa avec vous et plus zen.

Vous aurez 7 exercices de quelques minutes, 1 par jour, qui vous aideront à prendre du temps pour vous.

Je veux les astuces

Nous pouvons aussi nous rencontrer par skype, lors d’une séance gratuite, afin d’identifier ce qui vous tracasse et aborder ensemble des solutions envisageables.

Je veux ma séance offerte

 

Qui suis-je ?

Je suis Sandrine Joineau, créatrice de « au bonheur des Working Mums » . Comme vous, je n’arrivais pas à concilier ma vie de maman, de femme active et de femme. Trop de stress à cause de ma pression à être parfaite sur tous les fronts. Trop de tension avec ma fille. Trop d’insatisfaction, de frustration. L’exemple de Working Mum que je donnais à ma fille : stress, manque de confiance en moi, phrases négatives sur moi, cris, punitions, menaces… n’était pas celui que j’avais imaginé.

Un jour, à bout de nerf, j’ai coupé l’oreille de son doudou. J’ai pris conscience que je devais changer mon comportement. J’ai découvert le développement personnel, la parentalité positive et j’ai développé ma méthode pour plus de sérénité et de satisfaction. J’ai compris que je me prenais pour Wonder Woman, que je faisais passer les besoins des autres avant les miens et qu’ inconsciemment j’attendais leur reconnaissance. Insatisfaite et stressée, je passais à côté du bonheur d’être maman.

Je me suis formée au coaching et aujourd’hui, parce que je l’ai vécu et que j’ai changé, j’aide les Working Mums à concilier leur vie de maman et de femme active sans oublier leur vie de femme, grâce à une méthode d’accompagnement sur-mesure et ludique qui s’appuie sur la psychologie positive et la parentalité positive.

Un premier coup de pouce, mon quizz gratuit

2 min pour savoir si vous vous prenez pour Wonder Woman ou pas...

Bravo! Vous êtes abonnées, vérifiez dans vos "courriers indésirables" et promotions si vous ne recevez rien.

Pin It on Pinterest

Shares